Événements

Salon Musical

Une envie musicale ?
L’Alliance française de Manchester vous propose un concert cosy de musique classique, en mars !

  • Programme de notre Salon musical

Sonate pour violoncelle et piano, Claude Debussy
Angela Zamorano, violoncelle
Lee Jae Phang, piano

Première sonate d’un recueil en contenant six, écrites tardivement par le compositeur (à partir de 1915), elles sont dédicaces amoureuses à sa femme.
L’inspiration est tirée directement de la sonate française baroque des 17ème et 18ème siècles : un seul thème (contrairement à la sonate viennoise), une pièce courte (une dizaine de minutes).

« Les Berceaux », Opus 23 n°1, Gabriel Fauré
Charlotte Badham, mezzo-soprano
Lee-Jae Phang, piano

Composée en 1879, cette mélodie pour voix et piano est l’une des trois qui fut dédiées à Alice Boissonnet, inspiration de nombreux compositeurs de la même époque.
« Les Berceaux » joue sur des balancements représentés par le piano, rappelant la mer, allié à l’expression contenue des regrets du poème chanté.

3ème mouvement du concerto pour violoncelle, Edward Elgar
Adele Xiang, violoncelle
Lee Jae Phang, piano

Concerto pour violoncelle en mi mineur, opus 85, composé en 1919.
Cette pièce poignante est l’une des plus appréciées dans le répertoire du violoncelle.

« Danse macabre », Camille Saint-Saëns
Charlotte Badham, mezzo-soprano
Lisa Meschi, violon
Sid Ramchander, piano

En 1872, le compositeur mit en musique, pour voix et piano, le poème de Henri Cazali, « Danse macabre », basé sur une vieille superstition française : La Mort arrive à minuit tous les ans, le 31 octobre. Elle appelle les morts à sortir de leur tombe pour danser sur un air de violon, jusqu’à ce que le coq chante au petit matin - les squelettes retournent alors dans leur tombe jusqu’à l’anné suivante.
En 1874, Saint-Saëns fit une révision de cette pièce qui deviendra le très connu poème symphonique, remplaçant la voix par un violon.

Trois Préludes, volume 2 : Brouillards, Feuilles mortes, et la puerta del vino, Claude Debussy
Sid Ramchander, piano

Les 24 préludes de Debussy sont répartis en deux volumes.
Alors qu’ils sont tous inspirés de préludes écrits par ses prédécesseurs comme J.S. Bach ou F. Chopin, les préludes de Debussy sortent de l’ordinaire : ils ne suivent pas un modèle strict de tonalités.

« Après un rêve », Gabriel Fauré
Lisa Meschi, violon
Sid Ramchander, piano

La composition d’« Après un rêve »fut inspirée par le texte d’un poète italien anonyme, traduit en français par Romain Bussine.
Dans cette pièce, publiée pour la première fois en 1878, le rêve d’un envol romantique avec un être aimé est raconté.

« Chanson du matin », Opus 15 n°2, Edward Elgar
Lisa Meschi, violon
Adele Xiang, violoncelle
Sid Ramchander, piano

Composée aux alentours de 1890, cette œuvre fut écrite à l’origine pour violon et piano. Elgar lui-même l’a arrangée plus tard pour orchestre et depuis, beaucoup d’arrangements ont été, dont celui-ci, pour piano, violon et violoncelle.

Pour en savoir plus sur les musiciens !